Diètes Exercices Mode de vie Nutrition

Quelques erreurs à éviter pour la perte de graisse

idee-3Quelques erreurs à éviter pour la perte de graisse

Avant de porter quelque chose à sa bouche, réfléchir !

Apprendre à se questionner sur les actions et les gestes que l’on s’apprête à faire. Est-ce que telle action m’aide à perdre de la graisse ou si elle m’empêche de perdre de la  graisse ? Souvenez-vous que tout ce que vous entrez dans votre bouche peut vous conduire à augmenter de poids ou en vous en faire perdre. Si vous faites un mauvais choix, vous en avez pour 72 heures avant de revenir sur les rails de la perte de graisse. Est-ce que ces petits plaisirs d’un instant valent la peine d’attendre tout ce temps avant de se réaligner pour la perte de graisse ? Un bon principe à mettre en pratique : Planifier vos repas comme vous planifiez votre journée de travail !

Entrainement cardiovasculaire

L’entrainement cardiovasculaire devrait durer 20minutes et l’entrecouper d’une routine pour modeler votre corps et reprendre 20 minutes de cardiovasculaire et encore une routine pour modeler votre corps.

Aliments transformés à éviter

Éviter tous les aliments transformés que vous avez sous les yeux des centaines de fois par jour. Ces aliments dont on vante les mérites, sont des trappes de graisse. Rappelez-vous que si vous faites un écart pour manger de tels aliments, vous venez de perdre 3 jours effectifs sur la perte de graisse. Ces aliments vous les trouverez dans les farines traitées, les fastfoods, les crèmes glacées et desserts du genre, sucre, pâte alimentaire etc. Ces aliments font augmenter votre glycémie et signale à votre insuline de stocker en graisse ces écarts, d’où aucune perte de graisse, mais une augmentation de graisse. Si vous avez atteint un plateau en perte de poids, vérifier ce qui entre dans votre bouche. Vous allez probablement trouver les coupables.

 

Mangez des légumes crus et fruits frais

Mangez beaucoup de légumes crus à haute teneur en fibres tels que salade romaine, brocoli, chou-fleur, broco-chou-fleur, fenouil, céleri etc. Ces fibres solubles contrôlent votre glycémie et insuline, calment votre sensation de faim et favorisent ainsi une perte optimale de graisse.

Oubliez les apéros

Transformer l’heure de l’apéro en une heure saine. Boire de l’eau pétillante, manger des légumes crus (attention aux trempettes) et tous les amuse-gueules confectionnés avec des aliments raffinés qui sont très bon au goût, il ne faut pas se le cacher, mais qui vous font perdre trois jours de perte de graisse.

Choix des protéines

Privilégiez comme protéines, les légumineuses avec céréales complètes (riz brun, millet, quinoa, blé concassé etc.) ou céréales complètes avec un quart de tasse de noix ou graines.

Collation

Les périodes de pauses de 15 minutes au bureau avec café et petites douceurs peuvent être remplacées par une marche à l’extérieur tout en mâchouillant un légume cru ou une pomme et au retour prendre un bon verre d’eau de source.

Mastiquer

Toujours mastiquer une minute avant d’avaler vos aliments et cessez de manger quand vous ne ressentez plus cette sensation de faim. Vous n’êtes pas une poubelle. Conserver les restes pour une autre occasion.

Vinaigrettes

Pour les vinaigrettes optez pour les vôtres faites d’huile d’olive pressée à froid avec vinaigre balsamique ou de cidre ou de jus de lime ou de citron. Pour l’aspect sucré des vinaigrettes, ajoutez à vos salades des fruits comme l’ananas, la papaye, la mangue, la pomme, les raisins.

N’oubliez pas que la planification est la clef du succès et tenez-vous-y !

About the author

Chantal Lacroix

Je suis thérapeute en médecines douces depuis 1980. C'est la santé de mon fils, qui m'a ouvert à nouveau cette voie. À 20ans je m'étais inscrite à la faculté de médecine à Montréal ou j'ai fait 2 ans. J'ai du abandonner par manque de moyens financiers. Mais 20 ans plus tard, tout ce que j'ai appris en médecine m'a servi de nouveau.

À ma pratique d'acupuncture, j'ai greffé avec les années l'aromathérapie, l'homéopathie, la biologie totale ou "médecine nouvelle du Dr Hamer" et cela toujours dans la quête de trouver une solution pour la santé de mon fils. Un mois avant que je débute le cours en Biologie totale, mon fils est décédé d'un choc anaphylactique (allergie monstre aux arachides).
Avec ce cours, j'ai compris que les conflits biologiques non réglés des générations antérieures, ont une répercussion sur les générations suivantes. De plus cette approche m'a permis de constater, comme disait les médecins chinois de la Chine Antique, que les émotions sont la première cause des maladies.