Boeuf Épices-fines herbes Famille Fermentation Légumineuses Maladies Mode de vie Nutrition Plantes aromatiques Poisson Porc Poulet

Le gingembre : un tonique dans votre cuisine

Il y a quelques années lorsque je demeurais dans la ville de Lévis, j’ai reçu en pension des étudiants Chinois. Ces étudiants m’initièrent au gingembre et comment l’utiliser dans les aliments. Pour ces Chinois, le gingembre servait d’antitoxique dans leur alimentation. Cela leur permettait de conserver des restes culinaires à la température de la pièce jusqu’au prochain repas . En 1980, le Chinois moyen n’avait pas à sa disposition de réfrigérateur. Le gingembre et quelques épices fortes permettaient la conservation des aliments pour quelques heures. On pouvait les consommer sans être malade ou avoir de sérieux dérèglements digestifs.

Le gingembre neutralise les toxines qui peuvent être contenues dans les poissons, le poulet, le porc et autres protéines animales. J’ai donc pris l’habitude quand je cuisine d’en mettre partout : soupes, rôti de porc, poulet grillé, poisson etc. De plus le goût que le gingembre donne aux aliments est délicieux.

Selon la tradition médicale chinoise, le gingembre est de nature chaude. Pour les personnes qui ont une digestion lente, un manque d’appétit ou peu d’acidité gastrique qui favorise la digestion des aliments, le gingembre à cause de cette propriété chaude va remédier aux problèmes ci-haut mentionnés.

De plus, le gingembre va augmenter le mouvement intestinal (péristaltisme) et mieux faire circuler ce qui stagne. Il tonifie la musculature des intestins. Ces deux propriétés vont vous aider à régulariser vos intestins. Vous savez que le minimum acceptable est aux 18 heures.

Les personnes qui supportent mal les voyages en auto, bateau ou avion à cause de nausées ou de vomissement, le gingembre va leur être bénéfique.

La propriété antiputride du gingembre va diminuer grandement les gaz intestinaux et les ballonnements qui se forment lorsque le processus de putréfaction s’active à cause d’un mauvais transit intestinal.

Le gingembre a également des propriétés anti-infectieuses. Vous pouvez casser une grippe en vous préparant un grog au bouillon de poulet et gingembre. Vous pouvez y ajouter également un peu de raifort, de l’ail et de l’oignon. Ce grog va vous faire transpirer ce qui sera excellent pour faire baisser une fièvre.

N’ayez donc aucune inquiétude à l’inclure dans toutes vos préparations culinaires. Allez immédiatement l’inscrire sur votre liste d’épicerie !

About the author

Chantal Lacroix

Je suis thérapeute en médecines douces depuis 1980. C'est la santé de mon fils, qui m'a ouvert à nouveau cette voie. À 20ans je m'étais inscrite à la faculté de médecine à Montréal ou j'ai fait 2 ans. J'ai du abandonner par manque de moyens financiers. Mais 20 ans plus tard, tout ce que j'ai appris en médecine m'a servi de nouveau.

À ma pratique d'acupuncture, j'ai greffé avec les années l'aromathérapie, l'homéopathie, la biologie totale ou "médecine nouvelle du Dr Hamer" et cela toujours dans la quête de trouver une solution pour la santé de mon fils. Un mois avant que je débute le cours en Biologie totale, mon fils est décédé d'un choc anaphylactique (allergie monstre aux arachides).
Avec ce cours, j'ai compris que les conflits biologiques non réglés des générations antérieures, ont une répercussion sur les générations suivantes. De plus cette approche m'a permis de constater, comme disait les médecins chinois de la Chine Antique, que les émotions sont la première cause des maladies.