Croissance Personnelle Croyances Histoire

Le droit d’apprendre

Voici une autre réflexion, que j’ai trouvée en faisant mon ménage de papier.

Plus que jamais, la reconnaissance du droit d’apprendre constitue un enjeu majeur pour l’humanité.

Le droit d’apprendre c’est :

  • Le droit de lire et d’écrire;
  • Le droit de questionner et de réfléchir;
  • Le droit à l’imagination et à la création;
  • Le droit de lire son milieu et d’écrire l’histoire;
  • Le droit d’accéder aux ressources éducatives;
  • Le droit de développer ses compétences individuelles et collectives;

Tiré de la Conférence de Paris sur l’éducation des adultes tient à rappeler l’importance de ce droit.

Unesco, 4e Conférence internationale sur l’éducation des adultes, Paris, 19-29 mars 1985.

Lors d’un rêve, cette phrase s’est imprimée dans mon cerveau :

Les balles des uns, sont le bris des droits des autres.

Quand allons-nous s’approprier le droit de réfléchir avant d’envoyer nos balles les uns sur les autres..!

 

 

About the author

Chantal Lacroix

Je suis thérapeute en médecines douces depuis 1980. C'est la santé de mon fils, qui m'a ouvert à nouveau cette voie. À 20ans je m'étais inscrite à la faculté de médecine à Montréal ou j'ai fait 2 ans. J'ai du abandonner par manque de moyens financiers. Mais 20 ans plus tard, tout ce que j'ai appris en médecine m'a servi de nouveau.

À ma pratique d'acupuncture, j'ai greffé avec les années l'aromathérapie, l'homéopathie, la biologie totale ou "médecine nouvelle du Dr Hamer" et cela toujours dans la quête de trouver une solution pour la santé de mon fils. Un mois avant que je débute le cours en Biologie totale, mon fils est décédé d'un choc anaphylactique (allergie monstre aux arachides).
Avec ce cours, j'ai compris que les conflits biologiques non réglés des générations antérieures, ont une répercussion sur les générations suivantes. De plus cette approche m'a permis de constater, comme disait les médecins chinois de la Chine Antique, que les émotions sont la première cause des maladies.