Huiles végétales-vinaigre Maladies Nutrition

Action des gras sur votre organisme

Gras trans

Ces gras augmentent le mauvais cholestérol (LDL) tout en diminuant le bon cholestérol (HDL).

Ces gras sont principalement retrouvés dans les margarines, les graisses végétales, les frites et autres aliments frits comme le poulet et les fritures de poissons. Les produits de boulangerie du commerce sont également riches en gras trans.

Apprenez à lire les étiquettes des produits que vous désirez acheter. Si vous trouvez un pourcentage de gras trans, choisissez un autre produit.

Gras saturé

Les gras saturés augmentent également le mauvais cholestérol (LDL) mais n’affectent pas votre bon cholestérol (HDL).

Ces grasse trouvent principalement dans les produits laitiers riche en matières grasse, dans l’huile de noix de coco et l’huile de palme.

Une fois de plus lire les étiquettes pour éviter d’acheter des produits contenants ces matières grasses.

Gras insaturés

Dans cette catégorie il y a :

  • Gras mono insaturés

Ces gras sont retrouvés dans les huiles végétales non hydrogénées telles que l’huile de carthame, l’huile d’olive, l’huile d’arachide, l’huile de noisette et dans quelques poissons.

  • Gras poly insaturés

Ces gras se trouvent dans les huiles végétales non hydrogénées telles que l’huile de carthame, de tournesol, de lin, de noix et de quelques autres.

Propriétés

Les gras insaturés réduisent le mauvais cholestérol. Les gras mono insaturés protègent le bon cholestérol tandis que les gras poly insaturés peuvent également diminuer le bon cholestérol.

Morale de cette histoire de gras, vous devriez préférer les gras mono insaturés comme l’huile d’olive, de canola, d’arachide et de noisette.

La consommation des gras ne devrait pas dépasser 60 grammes pour un niveau de 1800 calories par jour.

About the author

Chantal Lacroix

Je suis thérapeute en médecines douces depuis 1980. C'est la santé de mon fils, qui m'a ouvert à nouveau cette voie. À 20ans je m'étais inscrite à la faculté de médecine à Montréal ou j'ai fait 2 ans. J'ai du abandonner par manque de moyens financiers. Mais 20 ans plus tard, tout ce que j'ai appris en médecine m'a servi de nouveau.

À ma pratique d'acupuncture, j'ai greffé avec les années l'aromathérapie, l'homéopathie, la biologie totale ou "médecine nouvelle du Dr Hamer" et cela toujours dans la quête de trouver une solution pour la santé de mon fils. Un mois avant que je débute le cours en Biologie totale, mon fils est décédé d'un choc anaphylactique (allergie monstre aux arachides).
Avec ce cours, j'ai compris que les conflits biologiques non réglés des générations antérieures, ont une répercussion sur les générations suivantes. De plus cette approche m'a permis de constater, comme disait les médecins chinois de la Chine Antique, que les émotions sont la première cause des maladies.